Turismo     

 
Le centre touristique parmi les plus importants du Mexique

  
Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /web0/destinationmexi/latinoscope/sorties/modelos/actus_france_m1.php on line 59

Acapulco, la « perla del Pacifico », est une immense baie de‑sept kilomètres dans l’Etat de Guerrero. Une destination enchanteresse.

Au pied des montagnes de la Sierra Madre del Sur se dessine l’une des plus belles baies du monde, Acapulco, la « perle du Pacifique ». Un lieu dont la réputation de beauté et de charme n’est plus à faire, Acapulco est le port balnéaire le plus important du Mexique, accueillant quelques 3,5 millions de touristes par an. Les baies de Santa Lucía et Puerto Marqués, dans leur écrin de végétation luxuriante, offrent onze kilomètres de plages de sable fin. Le climat est tropical mais tempéré, avec du soleil et du ciel bleu pratiquement toute l’année. L’hiver, l’humidité baisse notablement. Les températures annuelles moyennes oscillent entre 22° et 33°.

Autrefois, passer des vacances dans cet endroit hors pair était l’apanage de quelques privilégiés. Aujourd’hui, c’est à la portée de tous: l’excellente infrastructure hôtelière de la ville propose des chambres adaptées à tous les budgets. De même, pour se restaurer, la fourchette des possibilités n’a presque pas de limites, allant des traditionnels antojitos mexicains à la cuisine internationale, des marchés populaires aux restaurants où officient des chefs réputés. Certaines des spécialités locales sont le pescado a la talla, de la daurade dans une sauce spéciale grillée au feu de bois; le ceviche, du poisson cru « cuit » dans du jus de citron vert; le vuelve a la vida, un cocktail de fruits de mer pour les fêtards atteints de gueule de bois, et le pozole, un délicieux ragoût de porc et maïs blanc. Venez voir – et goûter!

Des autochtones aux étoiles d’Hollywood
Lorsque les espagnols débarquèrent en 1512 dans « le lieu des roseaux épais » (traduction du mot Náhuatl « Acapulco »), ça faisait 2.000 ans que les autochtones - d’abord Tlahuica, ensuite Aztèques - habitaient la baie. Les caractéristiques naturelles du lieu ont rendu possible la construction d’un port, lequel s’est développé rapidement. En 1523, sous l’impulsion d’Hernán Cortés, une route entre Acapulco et Mexico a été ouverte, dans un but commercial. Le Chemin d’Asie (Camino de Asia), reliant Mexico au commerce du Pacifique, était né. Pendant plus de 200 ans, les célèbres galions espagnols appellés « Nao de China » ont déversé sur le port d’Acapulco des riches marchandises provenant de l’Orient légendaire. Grâce à cette autre route de la soie, l’ivoire, les pierres précieuses et semi-précieuses, les soieries, les broderies ou les épices de Chine et des Philippines étaient monnaie courante à la foire annuelle d’Acapulco, décrite comme étant « la plus célèbre du monde » par le Baron Humboldt, où les produits de l’Orient étaient troqués contre ceux de l’Espagne, du Mexique et du Pérou.

Tant de richesse a vite réveillé la convoitise des pirates, tels que l’Anglais Francis Drake. Pour protéger le port des incursions des filibustiers, la Couronne espagnole a fait construire le Fort San Diego. Après l’indépendance, au début du XIXème siècle, le Mexique coupa les relations commerciales avec les Philippines, colonie espagnole, amorçant ainsi le déclin d’Acapulco.

Après un long sommeil, la construction d’une nouvelle route Acapulco - Mexico réveilla la ville en 1927. Ensuite, pendant les années 30, ce petit port de pêcheurs devint refuge d’artistes et d’intellectuels américains. C’est le musicien Terry Stauffer, un européen qui s’était enfui aux Etats-Unis à cause du nazisme, qui a lançé la mode. Ses amis (Maria Montez, Errol Flynn et Orson Welles) sont tombés sous le charme de son coin de paradis, très exclusif à l’époque. Ce sont les années d’or du bar La Perla, là où Welles aimait déguster des cocktails tropicaux.

Dans les années 50 avec l’inauguration de l’aéroport, Acapulco est devenu le rendez-vous de la jet-set internationale. Liz Taylor, Mike Todd, John Wayne et Gary Cooper étaient des habitués.

Depuis qu’Orson Welles y a tourné avec Rita Hayworth « La dame de Shanghai », Acapulco s’est démocratisé: avec plus de 18.000 chambres d’hôtel disponibles, la ville peut reçevoir en même temps des clients exigeants dans des établissements haut de gamme, et des touristes à la bourse moins garnie, qui peuvent s’offrir des vacances au soleil dans un lieu privilégié.

Les nombreux spas d’Acapulco proposent des traitements de peau et corps, des saunas ancestraux, appellés temazcalli, des eaux thermales et des compresses d’algues.

Les trois Acapulcos
Acapulco est divisée en trois parties. Acapulco Náutico, la vieille ville, comprend le zócalo (place principale), avec ses concerts du dimanche, et la cathédrale Nuestra Señora de la Soledad, ainsi que des hôtels moins chers. Au centre de la baie se trouve Acapulco Dorado, zone d’hôtels de haut standing, restaurants et bureaux. Acapulco Diamante, sur la baie Puerto Marqués, est une zone de luxe qui héberge des hôtels  cinq étoiles.

L’avenue Costera borde la baie; le soir elle scintille de toutes ses lumières, attirant les visiteurs vers la célèbre vie nocturne. Dansez jusqu’à l’aube, en vous laissant emporter par l’ambiance!

Les pieds dans l’eau
Tout le monde profite de la plage! Dans l’Acapulco Náutico, visitez les plages de Caleta et Caletilla, les préférées de longue date, où les vagues tranquilles et le sable doux sont parfaits pour les enfants. On peut aussi faire de la plongée. C’est le point de départ pour La Roqueta, petite île pittoresque où trône un phare. Les plongeurs – ainsi que les touristes voyageant dans des navettes au fond transparent - seront surpris de voir une énorme Vierge de la Guadeloupe sous les eaux, la sainte patronne des pêcheurs. C’est une visite incontournable.
De même, les plongeurs (clavadistas) de La Quebrada, dans le Vieux Acapulco. D’une hauteur de 25 ou 35 mètres, les plongeurs courageux se jettent avec élégance dans le vide dans un précipice étroit et frappent l’eau juste au moment où la vague arrive. De quoi vous donner le tournis! C’est un spectacle unique, surtout la nuit quand ils plongent en brandissant des flambeaux.
Au milieu de la baie, au coeur de la Zona Dorada, la plage de La Condesa a de belles vagues, parfaites pour les débutants, ainsi que des hôtels de luxe avec bars et restaurants sur la plage.

Au nord-est de la baie, les plages Hornos et Hornitos proposent d’excellents fruits de mer, et la plage Tamarindo est plutôt un lieu de détente. Les trois plages sont le centre d’opérations des pêcheurs, et l’activité matinale y est intense. Playa Icacos, dans la zone chic, est plus tranquille. Vers l’est se trouve la plage Revolcadero, royaume des vagues et paradis des surfeurs.
Au sud-est de la ville, Puerto Marqués est une plage pittoresque avec d’excellents fruits de mer.

Un peu de culture
Pas très loin du centre ville, la silhouette imposante du Fort San Diego domine la baie. Construit par les Espagnols en 1616, son objectif était de dissuader les pirates et corsaires d’attaquer le port, qui regorgeait des richesses arrivées dans les galions de Manille; le fort a été reconstruit au XVIIIème siècle. Pendant la guerre d’indépendance, le fort a été vaincu par Morelos.

A l’heure actuelle, San Diego, très bien restauré, est devenu le musée historique de la ville. Ses 13 salles racontent l’histoire d’Acapulco: les autochtones qui y habitaient avant l’arrivée des conquistadors, la conquête, la colonie, la route des Philippines et l’indépendance. Il héberge objets religieux et de la vie quotidienne, tissus, cartes et gravures. Les enfants rejoueront les défenses contre les assauts des pirates, ou la dernière bataille de la guerre d’indépendance.
La Casa de la Máscara propose un aperçu fascinant sur les masques de l’état de Guerrero. Etroitement liés aux danses et traditions, les masques sont une forme riche d’expression artistique populaire.
Enfin, le Museo Histórico Naval, situé au centre ville, se porte témoin de l’histoire et la culture de la Bahía Santa Lucía, qui pendant 250 ans fut le port principal du Pacifique espagnol.
La cerise sur le gâteau culturel? Une promenade en calèche sur le boulevard Costera Miguel Alemán, ou un après-midi rempli de la splendeur et du spectacle d’une course de taureaux.

Contact nature
Le Jardín Botánico, qui englobe six hectares de forêt tropicale, héberge une grande quantité de plantes endémiques, contribuant à la préservation de la biodiversité, la flore et la faune locales.

Pie de la Cuesta, au nord-ouest de la ville, est un parc naturel entouré de cocotiers et de palmiers, plein de vie sauvage. L’endroit est connu pour ses couchers de soleils incroyables.

Si vous êtes plus « adrenaline », tentez une descente en radeau sur la rivière Papagayo ou une aventure en hors-bord sur la lagune de Puerto Marqués.

Vie sportive
Partout, les sports nautiques sont à l’honneur. Les beaux fonds marins invitent à la plongée, et les experts peuvent découvrir des endroits isolés. Si vous êtes débutant, essayez les plages Caleta, Caletilla, Icacos, ou Isla de la Roqueta. Vous pouvez aussi connaître la vie sous-marine en faisant du tuba, faire de la planche à voile, ou faire une belle balade autour de la baie.
Les intrépides font du surf à Playa Revolcadero; Condesa a des vagues « niveau débutant ».
Les sports « terrestres » ne sont pas en reste. Pour les amateurs de sports dynamiques, il existe des installations de squash et de saut à l’élastique. La ville est aussi un lieu de rendez-vous pour les joueurs de golf, avec cinq terrains de 18 trous, y compris le Tres Vidas, parcours extraordinaire en bordure de mer dessiné par Robert von Hagge, ainsi qu’un terrain de 9 trous.
Si votre tennis n’est pas au niveau du Mexican Open, qui attire les meilleurs joueurs du monde, vous pouvez jouer au clubs José Luis Clerc ou Alfredo Millet, ou dans certains hôtels de luxe.


Pour les enfants

Le Centro Internacional de Convivencia Infantil (CICI) est l’endroit rêvé pour les enfants. Situé sur La Costera, il permet à toute la famille de participer aux loisirs. On y trouve spectacles de dauphins et phoques, un énorme toboggan aquatique, un aquarium, et une piscine à vagues.
Il y a un autre toboggan aquatique à Mágico Mundo Marino, situé près des plages Caleta et Caletilla, où il y a aussi des spectacles d’animaux. Il est possible de nager avec les dauphins!

On travaille aussi!

Acapulco sait attirer le tourisme d’affaires, le port dispose d’installations très modernes, dotées de technologie de pointe, qui garantissent la réussite de n’importe quelle rencontre professionnelle internationale.
« Monde Impérial »,
. Le tout nouveau centre international « Monde Impérial » d’Acapulco est l’endroit le plus important pour ce genre d’événements. C’est un nouveau concept qui marie avec succès le travail, la détente et les loisirs. A seulement quelques kilomètres  de l’aéroport et au cœur de la zone hôtelière la plus prestigieuse de la ville, la Zona Diamante, sur le Boulevard des Nations, le centre Monde Impérial  possède  une surface de 22.500 m² sans colonnes, idéale pour les salons professionnels. Le centre dispose de 10.500 m², avec plus de 43 salles, pour réaliser des conventions.  De même, le  Centre international de spectacles ‘Monde Impérial » possède un théâtre, le Forum international, qui peut accueillir 4.000 spectateurs. De plus, il y a un espace à ciel ouvert, le ‘Paseo Impérial’,  conçu tant pour des activités culturelles que  commerciales
Venez nous voir! Vous ne serez pas déçu!
« Centre Internacional de Acapulco »
Le Centro Internacional Acapulco (CIA), à 25 minutes de l’aéroport, est situé stratégiquement au cœur de la zone hôtelière. Le centre comprend le Salón Teotihuacán de 6.320 m2, deux salles polyvalentes, un théâtre couvert et un autre en plein air, et un garage pour 350 voitures.
Le Centro de Convenciones possède 14.800 m2 d’espaces intérieurs et 5.000 m2 extérieurs pour héberger des congrès et des salons professionnels. La salle principale peut accueillir 7.000 personnes, et elle peut être divisée en trois parties pour 1.500 personnes chacune.
Le centre dispose de plusieurs espaces culturels, une expo-vente d’artisanat et un bureau de tourisme.



 

1-/-1/2019

 

 


  VOTRE PUB ICI
Nous ecrire IMPRIMER