Spectacles     

  Agenda Spectacles  
     
 
Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /web/destinationmexi/latinoscope/sorties/modelos/agenda.php on line 62

divino amore de oscar arias

 

Du jeudi 5 au samedi 7 février

 

Dans les années 60-70 à Rome, le petit théâtre de Borgo Santo Spirito. À sa tête, Bianco d’Origlia et sa troupe tentent de mener la revue tandis que les spectateurs les interpellent bruyamment.

Strass et paillettes, pendants d’oreilles frétillants, faux cils immenses, perruques invraisemblables, talons hauts frémissants, débauche de pacotille en rouge et noir : il n’en fallait pas moins à Alfredo Arias et son complice René de Ceccatty pour évoquer la troupe D’Origlia-Palmi, petit théâtre romain où l’on jouait dans les années 1960-1970 avec naïveté et bonne humeur des pièces d’inspiration religieuse faisant rire sans le vouloir. Cela donne Divino Amore, une revue chantée, dansée, jouée. Pas de naïveté dans cette parodie, mais de la verve gouailleuse à foison, des poses théâtrales à l’envi et un ton de mélodrame à pleurer de rire.

Pudique et cocasse

«Sous la conduite d’un guide (Antonio Interlandi), le spectateur est invité à découvrir ces “martyrs de l’art”, en compagnie de la fondatrice, Bruna (Marilu Marini), promenant sa coiffe-taie d’oreiller de mère-abesse-théâtreuse-en-folie-douce et ses souvenirs à la recherche de sa fille fantasque et égarée. Ce fil conducteur tient de la rallonge téléphonique, il virevolte, s’emmêle, tournicote : ainsi au passage, on assiste à “une pièce dans la pièce”, une représentation totalement dingotte de La Tragédie de Salomé, Princesse de Judée avec une pudique et cocasse danse des sept voiles et une bien brave tête coupée.

Alejandra Radano et Sandra Guida font les folles à qui mieux mieux. Ces deux stars de la comédie musicale, en Argentine, ont triomphé ensemble dans Chicago et leur complicité est évidente et rigolarde. Alors si l’on aime les paillettes, les chansons, la fantaisie et le cabotinage malicieux, ce Divino Amore réjouira les âme».

Martine Silber / Le Monde

 

 

Livret : Alfredo Arias, René de Ceccatty - Mise en scène : Alfredo Aria

Arrangements musicaux : Diego Villa - Costumes et perruques : Pablo Ramirez

Décors : Larry Hager - Lumière : Cesare Accetta - Son : Julius Tessarech

Maquillages : Jean-Luc Don Vit

 

Théâtre de la Renaissance, 7 Rue Orsel 69600 Oullins Tél: 04.72.39.74.91.

theatre.renaissance@theatrelarenaissance.com

www.theatrelarenaissance.com

 

 

 

 

TangOpéra. Cambalache

 

Dimanche 8 mars à 20h 30 :

 

Un spectacle musical construit avec humour et folie. Entre le Tango, le Jazz et l'Opéra, un pianiste brillant et deux voix étonnantes et rares : une rencontre surprenante !  Œuvres (entre autres) d'Astor Piazzolla, Gioacchino Rossini, Carlos Gardel, Johann Strauss II... Avec Anahí Scharovsky, soprano - Juan Ramos, chanteur de tango - Fernando Albinarrate, piano - complicité à la mise en scène : Anne Quesemand et Laurent Berman.

 

Théâtre de la Vieille Grille, 1 rue du Puits de l'Ermite 75005 Paris. Tél : 01.47.07.22.11




Deprecated: Function ereg_replace() is deprecated in /web/destinationmexi/latinoscope/sorties/modelos/agenda.php on line 65
 
 
6-/-0/2019



 


  VOTRE PUB ICI
Nous ecrire IMPRIMER